Éditions dun autre genre

Bienvenue sur notre site Web

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Sciences humaines

Les pratiques audiovisuelles

Envoyer Imprimer PDF

 


Sous la direction de
Laurent Tremel

Les pratiques audiovisuelles
Essai de sociologie
248 pages brochées
Format 14,8 x 21 cm
ISBN 978-2-9530957-4-6
20 €
3 € de frais d’envoi

 

Principalement destiné aux acteurs du monde éducatif (parents, enseignants, éducateurs), cet ouvrage qui s’inscrit dans une perspective de débat citoyen peut intéresser un large public, désireux d’en savoir plus sur des questions se rapportant à la culture, à l’éducation, ou encore à la consommation de masse.

Sa quatrième de couverture :

« Un jeune, ou un moins jeune d’ailleurs, n’apprend-il pas plus aujourd’hui en regardant la télévision ou en jouant à un jeu vidéo qu’en suivant des cours ?

Cette question, à la fois provocatrice et démagogique, sera prise pour objet d’étude, parmi d’autres, dans ce livre.

Dans un contexte où l’enseignement scolaire et les apprentissages qui en découlent sont socialement – et politiquement – questionnés, les observateurs soulignent toute l’importance prise dans la socialisation informelle de nos contemporains par la confrontation aux produits audiovisuels (télévision, cinéma, jeux vidéo, Internet, …), source d’acquisition de connaissances et de compétences pour certains, source d’aliénation pour d’autres. Le propos de cet ouvrage est de tenter d’apporter une contribution à l’éclairage de ces phénomènes en présentant au lecteur plusieurs articles, destinés à faire émerger des interrogations sur les implications sociales, et culturelles, des pratiques audiovisuelles.

Quels biais le processus de diffusion massive de ces produits peut-il éventuellement induire ? Les stratégies de marketing initiées par le monde marchand, destinées à les légitimer aux yeux des acheteurs potentiels ne posent-elles pas problème ? L’école a-t-elle un rôle à jouer dans cette conjoncture ? Dans quelle mesure ce phénomène participe-t-il à la formalisation d’une nouvelle culture populaire ? Nous tenterons ici d’éviter l’écueil qui consisterait à occulter le passé : l’audiovisuel ne date pas d’hier et il convient de prendre en considération l’étude de phénomènes plus "anciens" (la télévision éducative et les séries télévisées) quand on se propose d’aborder les "nouveautés" (TICE, ordinateurs, Internet, etc.).

Principalement destiné aux acteurs du monde éducatif (parents, enseignants, éducateurs, élèves), cet ouvrage, s’inscrivant dans une perspective de débat citoyen, peut intéresser un large public, désireux d’en savoir plus sur des questions se rapportant à la culture, à l’éducation, ou encore à la consommation de masse. »

Sa table des matières :

Préface de Philippe Meirieu, page 7

Mise en perspective, Laurent Trémel, page 11

Archéologie de la télévision éducative : la dérive d’une action, Viviane Glikman, page 19

La diffusion des « nouvelles technologies » dans l’école et hors l’école : controverses en éducation, Laurent Trémel, page 41

Du récit sans fin à la fin du récit, Stéphane Benassi, page 71

L’esthétique des jeux vidéo ou la conquête du lisse, Constantin Dubois et Tony Fortin, page 93

Apprendre à lire la télévision, un objectif pédagogique en français ? Jérôme Roudier, page 125

L’art comme seuil entre les pratiques culturelles des jeunes et les pratiques scolaires : Investir le cyberespace au Québec, Christine Faucher et Monique Richard, page 135

Des jeux vidéo à la « réalité virtuelle » : réflexions sur un objet d’études aux prises avec la réalité sociale, Laurent Trémel, page 165

Ethnographie d’un univers virtuel : Second life, Caroline Rochet, page 215

Des jeux un peu trop sérieux, Tony Fortin, page 227

Postface, page 245